mercredi 8 janvier 2014

Créer sa cérémonie d'engagement {chap 3 : l'écriture}

Créer une cérémonie qui vous ressemble est difficile, entre l'angoisse de la page blanche et celle de ne pas être à la hauteur de vos espérances, la tâche semble être irréalisable. Je le sais, je suis passée par là lors de mes préparatifs, et aujourd'hui avec l'expérience et le recul, je vous donne des clefs pour réaliser votre propre cérémonie !

Après vous être inspiré et avoir arrêté vos choix, c'est le moment de se lancer dans l'écriture ! Le drame de la page blanche n'est pas loin, mais ne vous inquiétez pas je vais vous livrer 2/3 astuces pour l'éviter.
Pour écrire notre cérémonie d'engagement je me suis référée à une technique d'écriture que je connaissais et qui me semblait se rapprocher le plus de la cérémonie : la dissertation. Vous avez l'impression d'être revenu en cours de philo de terminale ? C'est pas loin, mais surtout c'est une technique qui permet de ne pas rester bloqué devant votre page résolument blanche.

1- Définir un plan
C'est le moment de définir le nombre de partie et leur thème. Souvent dans les livres sur les cérémonies, il est conseillé de faire 5 parties avec au moins 1 rituel, mais libre à vous d'en faire moins ou au contraire beaucoup plus ou d'avoir plusieurs rituels. Je vous conseille d'avoir au moins un rituel présent dans l'imaginaire collectif (l'échange des alliances par exemple), le format est déjà étrange pour vos invités il faut qu'ils puissent se raccrocher à quelque chose durant la cérémonie. Vous pouvez aussi choisir de vous calquer sur le déroulé d'une cérémonie religieuse tout en abordant des thèmes qui vous sont très personnels, c'est une solution rassurante pour vous et pour vos invités.
Pour les thèmes abordés c'est le moment d'en référer à vos choix, par exemple, vous avez choisi de parler de votre histoire les thèmes de vos différentes parties sont tous trouvés (la rencontre, la déclaration d'amour, un avenir commun...), vous préférez parler des valeurs de votre union, là aussi la déclinaison en différente partie est aisée et le rituel du handfasting semble tout indiqué, votre mariage a une thémaque rose pourquoi ne pas s'inepirer de la cérémonie de la rose.

Je vous laisse mon plan en exemple, les 5 parties ont pour titre une citation.
Notre plan de cérémonie sur les fiches distribuées aux invités 
2- Rédiger les différentes parties
Vous avez fini votre plan, il vous reste maintenant à remplir les différentes parties. C'est le moment de sortir votre compilation d'inspiration et de placer les textes/citations/musiques/rituels dans vos parties. Par exemple votre première partie parle de votre rencontre vous y placez la citation suivante « il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous » de Paul Eluard.
A la fin de cette étape, je ne vous cache pas que le plus dur reste à faire parce qu'il va falloir rédiger ! Vous pouvez choisir de ne rédiger que des transitions entre les différents textes, remanier les textes pour qu'ils s'adaptent à vous, écrire vous même des textes si rien ne correspond vraiment à vos envies ou faire écrire des textes aux intervenants de votre cérémonies (vos témoins ou parents par exemple) ou tout faire à la fois. N'hésitez pas à prendre des libertés avec les textes et les citations, vous en inspirez, garder qu'un bout de phrase, ou une expression, en supprimer des passages et en rajouter d'autres pour qu'ils vous correspondent mieux, trouver un texte qui dans sa forme originale vous convient parfaitement est très très difficile.

Pour cette étape je vous conseille de ne pas vous brusquer, écrire, surtout quand ce n'est pas notre métier, n'est pas chose aisé. N'écrivez pas par ordre chronologique mais commencez par la partie qui vous inspire, vous reviendrez au début plus tard, notez tout ce qui vous passe par la tête même un bout de phrase, même 2/3 mots, même si votre phrase vous semble faible, il est plus facile de s'appuyer sur un morceau de phrase  que sur du vide pour écrire !

3- Lire, faire lire, relire
Vous avez fini de rédiger ? C'est le moment de lire votre cérémonie à voix haute, et oui la cérémonie est un exercice oral et il ne faudrait pas que votre création soit trop littéraire. Faites relire à vos proches pour être sur que tout est compréhensible pour tout le monde (quand ça fait 6 mois qu'on a le nez dedans, on manque cruellement de recul). C'est le moment aussi de découvrir combien de temps dure votre cérémonie, devant une centaine de personne les intervenants risquent de lire plus vite que vous, bien installé dans votre salon, c'est un paramètre à prendre en compte.
Ah et le plus important : s'autocongratuler, parce qu'écrire sa cérémonie n'est pas une mince affaire !

Maintenant que vous avez écris votre cérémonie, il ne vous manque qu'une seule chose à faire : la mise en place !